J’encre ma peau pour me souvenir de mon histoire.

img_1156

Dans mon dernier article je vous parle de mes complexes et de la façon que j’ai trouvé pour faire un premier pas vers l’acceptation de mon corps, grâce à une passion qui me tient énormément à cœur : les modifications corporelles, mais plus particulièrement le tatouage. C’est vrai que c’est encore parfois mal vu, les clichés sont souvent compliqué à déloger, même si depuis quelques années ça se démocratise quand même, mais je ne suis pas là pour parler de ça, l’avis des gens sur mon corps m’importent peu, c’est le mien, et j’en fait ce qu’il me plait… Lire la suite