Bain d’huile – mode d’emploi

Le nom est plutôt trompeur, car en réalité, c’est plutôt un massage crânien que l’on prolonge jusqu’aux pointes, histoire de nourrir ses cheveux et les rendre tout doux !

Sans titre

Le fait d’utiliser le mot « bain » fait tout de suite penser à une grosse quantité alors que deux cuillères à soupe suffisent, vous allez pas tremper vos cheveux dans de l’huile telle une tournée de frites, non non.

Je ne peux pas faire de bain d’huile, j’ai déjà les cheveux gras.

En fait un cuir chevelu qui a tendance à vite graisser et en réalité en manque de gras, du coup, il décide d’en produire en grosse quantité pour combler, sauf qu’il ne sait pas quand s’arrêter, et bam = cheveux gras !


Les huiles végétales vont pouvoir équilibrer tout ça, à force de faire des bains d’huile, alors force et patience !

  • L’huile de jojoba et de nigelle sont plus légères et en plus, elles régulent le sébum.
  • Pour les cheveux secs, les meilleures huiles sont l’huile d’argan, de coco ou d’amande douce.
  • Pour le cuir chevelu, histoire de booster la pousse ou faire disparaître des trous, privilégie l’huile de moutarde, de ricin ou de nigelle.

_____________À À LA MAISON_____________

Une fois par mois, je fais mon bain d’huile, j’utilise de l’huile de moutarde pour mon cuir chevelu et pour mes longueurs, de l’huile de coco, de moutarde, de piqui, qui elle m’aide à dessiner mes boucles et de l’huile de brocoli, car elle apporte à mes cheveux douceur et brillance et a un effet lissant qui permet de contrôler les petites boucles et frisottis.

Je laisse poser 3 heures, je choisis une journée où je sais que je n’aurais pas besoin de sortir de chez moi, souvent, c’est le jour « ménage et cocooning » autant en profiter pour se bichonner.

Le résultat, c’est simple, mes cheveux sont beaux,
doux, hydratés, brillant, et surtout j’ai de belles boucles !