Tattoo Artist #2 Interview de Fabien Larrazet (Le Goût de l’Encre)

Et voilà, la deuxième édition est arrivée, aujourd’hui on va découvrir Fabien, tatoueur dans une région magnifique de la France : le Pays Basque. Je suis son travail depuis plusieurs années maintenant, je l’ai vu évoluer à une vitesse folle… Je suis certaine qu’on en entendra parler sous-peu, vous verrez.

17578007_10211099998709314_1900203052_n

Sans plus attendre, je vous laisse le découvrir (ou en apprendre plus sur lui  si vous le connaissez déjà) grâce à cette interview.

Alors dis-moi tout, nom, prénom, âge…

Je m’appelle Fabien Larrazet, j’ai 29 ans et je viens de Bordeaux !

Tu as un style bien particulier, comment le définirez-tu ?

FB_IMG_1490637687442 FB_IMG_1490637744942
On va dire que dans un terme général, je suis ce qu’on appelle un blackworker!
J’ai pour partie dans mes tatouages, de ne bosser qu’avec de l’encre noire et des touches de blanc ! Je ne refuse pas de bosser avec du gris, et je trouve le boulot à l’encre noire beaucoup plus intense. J’essaie de ne pas me renfermer dans un seul style, car j’aime le réalisme, le trash, le dotwork mais aussi les tatouages géométriques! Je ne suis pas fermé à la couleur, mais je prends mon temps pour expérimenter des choses différentes.

Où puisse-tu ton inspiration ?

Je suis beaucoup d’artistes sur Instagram, surtout des black workers, mais j’aime puiser mon inspiration dans l’art en général, et non pas que dans le tatouage. Par exemple, je suis un éternel fan de l’art antique, je suis fasciné par les statues de Michel-ange, par la puissance qu’elle dégage. J’aime aussi les ornements des églises, avec leurs rosaces très impressionnantes ! J’aime aussi suivre le mouvement street art, car je trouve qu’il y a des choses très intéressantes niveau inspiration, comme à travers le travail de Banksy par exemple qui a pour but de dénoncer certains phénomènes de société ! Pourquoi ne pas se servir du tatouage pour dénoncer aussi ?

Comment as-tu découvert l’art du tatouages ?

J’ai depuis longtemps cette passion du tatouage, et je pense bêtement que cela m’est venu en écoutant Blink-182, et en voyant tous les tatouages du batteur ! Dès ce moment-là, j’ai su que je voulais les bras entiers recouvert et de grosse composition, mais à ce moment-là, je ne savais pas trop quel thème aborder.
Je suis rentré officiellement dans le milieu du tatouage grâce à une remarque simple d’une amie, qui a su déclencher en moi un déclic ! Je dessinais depuis quelques années des tatouages pour mes amis, mais jamais il ne m’était venu à l’esprit de devenir tatoueur. J’étais passionné de dessin et de tatouage, mais pas une seule seconde, je ne m’étais posé la question de tatouer moi-même, mes dessins, sur la peau des gens ! Dès lors, cette question de poser, je me suis senti bête, j’avais ma vocation en face des yeux depuis si longtemps, mais je ne la voyais pas ! Je dois beaucoup à cette amie, dont ma fille porte le prénom… Claire. Je pense que dans la vie, une simple remarque peut changer toute une existence, mon parcours en est la preuve.

2016 a été une année forte en émotion pour toi, 2017 te réserve des surprises ?

En effet, 2016 à été une année très riche à tous les niveaux que ce soit au travail ou avec la naissance de ma fille! J’espère que 2017 sera sur cette même lancée, je vais tout faire pour, en tout cas !

Tu as prévus de te rendre à des conventions de tatouages ?

16174655_1262214503862429_3993336826631568878_n

Niveau convention de tatouage, je vais participer dans un mois à la convention de Pau, puis j’espère faire celle de Nantes si ma candidature est acceptée ! Je ne peux pas encore en faire plus que ça, car ma fille est en bas âge et je préfère être présent en tant que père plutôt qu’être présent en convention pour le tatouage. La vie de famille avant tout !

Tu as d’autres passions dans la vie que le tatouage et le dessin ?

Or tatouage, j’aime énormément la musique, mais je n’ai que très peu de temps pour la pratiquer. Après, niveau art, j’ai envie de me mettre à beaucoup de choses comme la gravure, la sculpture, ou le graf!

Tu es tatoueur depuis 4 ans – Comment fais-tu pour avoir un niveau si haut ?

FB_IMG_1490637566852
En 4 ans, c’est vrai que j’ai évolué et que j’ai un trait beaucoup plus franc et assuré, mais je ne me considère pas, et j’espère ne jamais me considérer comme un bon tatoueur ! Je pense que la clé de la réussite est de toujours se remettre en question, et d’être éternellement insatisfait pour continuer d’évoluer! J’ai toujours dit à mes proches, que si un jour, j’ose dire que je suis un bon tatoueur, je veux qu’ils me distribue des baffes pour me faire descendre les pieds sur terre !

Tu faisais quoi avant d’être tatoueur ?

12973030_1030864933654613_8583224083634748346_o

Avant le tatouage, j’ai fait cinq années en fac d’arts plastiques, qui m’ont apporté un peu de culture en arts, mais pas vraiment de la pratique… Du coup, j’ai arrêté et j’ai bossé en cumulant des contrats à temps partiel, afin de mettre de l’argent de côté, et préparer mon apprentissage en tatouage !

Tu as rencontrer des gens grâce aux tatouages, plutôt bonne ou mauvaise rencontre ?

Dans le tatouage, j’ai rencontré beaucoup de gens bien, comme beaucoup de gens moins correcte on va dire. Le milieu du tatouage, le milieu de l’art, ce sont des éléments très liés, ou l’ego est très souvent démesuré, où les personnes sont très souvent fausses, mais heureusement, j’ai beaucoup d’amis dans ce milieu, de vrais amis !

Une anecdote à nous raconter ?

Une anecdote, peut-être oui, ce n’est rien de transcendant, mais ça m’a touché. C’était une petite mamie de 85 ans, qui est venue se faire l’initiale de son mari qui était décédé. Elle était si mignonne et si timide que ça la rendait touchante !

Un petit mot pour la fin ?

Je pense juste dire que je suis le mec le plus heureux du monde, que ça sera grâce à la famille que j’ai fondée, comme à travers mon travail et son évolution ! Tout n’est pas toujours simple, le chemin est parsemé de pièges, mais le principal est de savoir pourquoi je me bats tous les jours ! Merci à toi pour cette interview et de vouloir faire parler de moi ! (Et merci pour la game boy)

facebook icône instagram icône

signatureRendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s