Ma vie de chômeuse – Parlons avenir. Part II

fcc70486a3f0f9bf128e7c052e904e5a

RAPPEL : Si vous avez lu mon article « 10 choses à savoir sur moi » vous le savez, je suis une nouvelle chômeuse. A 23 ans, je me remets énormément en question, et surtout à propos de mon avenir, c’est bête mais je trouve qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais moment pour ça. Après avoir fait un métier qui me tenait à cœur pendant quelques années, après avoir vécu mille et une aventure rocambolesque avec mes patrons (si vous me connaissez, vous savez que je n’en fait pas des tonnes en utilisant ce mot), et je me suis posée la question du après.

> A lire : Ma vie de chômeuse – Parlons avenir. Part I 


Promis mon blog ne deviendras pas un blog dédié à ma vie palpitante de chômeuse. Je n’arriverais pas à trouver l’inspiration pour un sujet comme celui-ci. Je vous écrit actuellement de mon lit, il est 13h06, je n’ai pas encore mangé mais je grignote ces rochers pralinés que j’ai eu la bonne idée d’acheter pendant les courses la semaine dernière (encore une idée brillante).

Les gens ont une image faussée du chômage, ouais c’est tranquille tu te lèves à l’heure que tu veux, tu fais ce que tu veux, certes je suis au chômage, mais non je ne fais pas rien de mes journées, (enfin pas toujours) et en faite c’est même plutôt angoissant de ne rien faire, de ne sortir de l’appart que pour les courses et le courrier, de n’avoir personne à voir. Alors si toi aussi ton quotidien c’est Pôle Emploi – café et ennuie, j’ai essayé de trouver des solutions pour ne pas te renfermer sur toi-même, et réussir à faire quelques chose d’utile de tes journées.  

Ma journée basique de chômeuse

  • Fini la grasse matinée jusqu’à 11h, à rester au lit sans aucune motivation, et déjeuner à midi. NON, d’abord parce qu’après t’es tout décalée et tu as perdu ta journée à glander. Alors, un petit réveil à 8h, un p’tit déjeuner de champion.
    img_9019
  • On investi quelques euros dans un calepin et on commence un bullet journal pour s’organiser, je l’utilise en agenda – to do list – pense-bête, c’est franchement la meilleure chose que j’ai faite ces derniers temps moi qui suis adepte de tout noter.
  • Prendre l’air et sortir un peu de chez soi c’est très important, alors on prend du temps pour soi, en faisant du sport, ou juste en allant se balader quelques minutes.

S’informer, se renseigner

Plusieurs structures peuvent vous aidez dans vos démarches que ce soit à la recherche d’un emploi ou même d’une formation. Alors non, je ne parle pas de Pôle Emploi, car pour le coup ils ne m’ont jamais aidés (à part financièrement, et merci à eux de payer mes factures) je vous recommande de regarder autour de chez vous les associations qui peuvent vous donnez un coup de pouce et de la motivation. Sur le site de l’Onisep vous retrouverez la liste des assos pour vous informez dans votre région.

fcc2ba4fb98bb29dc2e929ebb218e49d

Je ne suis pas une grande adepte de ce genre de structure à la base, je me suis inscrite il y a quelques mois à la mission locale de ma ville. Après mon arrivée en Savoie j’ai rencontré mon premier conseiller, un homme aigri, et peu aimable,  il m’a vivement conseiller de prendre N’IMPORTE QUEL TRAVAIL, ce que j’ai fait par la suite. Depuis 3 mois maintenant je suis suivie par une nouvelle conseillère, très gentille, elle est à l’écoute et me pousse dans la bonne direction, elle a comprend mes attentes et surtout elle a conscience que le marché de l’emploi n’est plus le même qu’il y a quelques années, et elle sait que notre génération actuelles (les +25 ans) n’est plus faite pour avoir un job toute sa vie, mais qu’au contraire nous avons besoin de voir d’autres choses, et qu’on préfère largement trouver un job dans lequel on s’épanouit plutôt qu’un job juste pour payer le loyer et les factures.

« Choisis un métier qui te plait,
et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. »

Confucius

Je trouve que c’est super important de pouvoir s’informer grâce à des professionnelles, ils sont là pour nous conseiller, essayer de trouver des solutions avec nous et nous pousser à réaliser un projet pro qui nous tiens à cœur, mais aussi, nous montrez des issues qu’on avait peut être pas envisagés, parce qu’on ne les connait pas !

Et moi dans tout ça ?

Après un test dans le même esprit qu’un bilan de compétences, j’ai mis le doigt sur plusieurs hypothétique idées de projet pro, deux pour être plus précise. Comme vous le savez, depuis trèèèès longtemps je suis fan de tout ce qui touche à la modification corporelles (tatouages / piercings) alors NON je ne veux pas devenir tatoueuse, d’abord parce que je dessine très mal, donc je préfère laisser ma place à plus talentueux. Par contre, j’adorerais avoir un poste à l’accueil d’un shop, pour accueillir les clients, les conseiller, mais aussi pouvoir gérer les réseaux sociaux, un genre de secrétaire – community manager, comme quoi mon bac pourrait bien me servir à quelque chose !
C’est le projet pro qui me tient le plus à cœur, c’est pas facile facile à trouver malheureusement, mais je ne lâche rien !

a6d27e81b64092e4c91b2293f2c8b099

Et la deuxième possibilité qui ressort, c’est ouvrir ma boutique, un coffee shop où l’on pourrait manger sucré et salé, et boire un bon café, un truc chaleureux et convivial. Cette idée à germer doucement à l’intérieur de ma tête il y a plusieurs années, et j’ai toujours remis à plus tard, faute de confiance en moi et surtout d’argent, c’est une idée que je garde sous le coude car je sais qu’un jour, je me lancerais à fond dans cette aventure, mais pour le moment c’est trop à gérer pour une gamine de 23 ans…

Pour tout ceux qui sont dans la même situation, ne perdez pas de vue vos objectifs, si vous avez des rêves, faites tout pour les réaliser, je vous laisse jeter un coup d’œil à cette vidéo pleine de poésie, de motivation et de bienveillance.

le-1

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 réflexions au sujet de « Ma vie de chômeuse – Parlons avenir. Part II »

  1. Totalement d’accord avec ton article !
    Pareil, le matin je me lève en même temps que mon copain qui va travailler, le fait de rester trainer au lit toute la journée me déprime totalement , et je me dit que c’est pas parce-qu’on à pas de travail qu’on doit être complétement inutile !
    Pour m’occuper je cuisine, je fais du sport, le ménage, le blog et.. bon j’évite de trop sortir parce-que sinon la carte bleu chauffe et avec la misère que me donne pôle emploi je suis vite dans la merde ahah!
    C’est vrai que pôle emploi ne sont pas vraiment utile .. mais j’ai peur d’aller à la mission locale et de tomber sur un conseiller qui n’en ai rien à faire de moi, j’ai eu une mauvaise expérience il y a quelques années avec eux. Donc en attendant je « discute » avec ma conseillère pôle emploi, je suis entrain de voir pour reprendre une formation, mais pour l’instant elle ne m’est pas de grande aide ^^
    J’ai regardé la vidéo que tu as mis en lien à la fin de l’article et elle est vraiment géniale, très inspirante ! En tout cas je te souhaite de réussir un de tes projets, et même les deux !! A force de persévérance je suis sur qu’on va réussir à trouver notre voie 😉

    J'aime

    1. J’avoue que pour le coup j’ai eu beaucoup de chance de tomber sur ma conseillère, c’était un réel plaisir de passer du temps avec elle. J’avais l’impression de parler à une amie, et ça fait du bien de parler à quelqu’un quand tu connais personne !
      Si tu veux viens me raconter ton projet ! Lâche pas l’affaire, essaye de te renseigner de ton côté, google est ton ami 🙂
      Et après tente quand même de rencontrer quelqu’un à la Mission Locale une fois, et si tu vois que ça match pas, enfuis-toi !
      Courage ma jolie ♥

      J'aime

  2. Je suis ton blog depuis un petit moment et j’aime bien ton univers, je trouve tes idées/envies super et j’espère que tu trouveras un boulot qui te plait et t’épanouis ou que tu monteras ta boîte, même si ça demande du courage c’est une belle aventure (je suis en plein dedans mais grosse allergie à la paperasse administrative !!) Je crois que j’ai aussi du mal à m’organiser, le bullet journal m’aide pas mal en tout cas.

    Sinon aucun rapport je viens de voir une vidéo Street Tattoos de Madmoizelle 😀

    Belle journée à toi.

    J'aime

    1. J’avoue que le boulot pour l’instant c’est un peu LA priorité, ça va faire 3 mois que je suis au chômage et j’avoue que j’commence vraiment à trouver le temps long, c’est ennuyeux à mourir. Heureusement que j’ai mon chat dans ses moments là !
      Tu montes une boîte de quoi ? Moi j’suis un peu bizarre, la paperasse personne n’aime ça, mais moi j’ai des phases où je vais adoooorer ranger mes papiers, les remplir aussi j’aime bien. Le problème c’est pas nous, c’est l’administration à qui on le donne, il manque toujours un truc, ou ils perdent nos papiers franchement c’est insurmontable ce truc, ça devrait être interdit d’être aussi cruel !
      Le bullet journal c’est vraiment une merveille mon dieu !
      Des bisous !

      J'aime

      1. Ah oui les chats, la présence indispensable pour ne pas perdre le moral ou même la santé morale pour moi 😀
        Je suis diplômée depuis Juin et j’ouvre une galerie d’art, spécialisée dans la photo. Ce n’est pas quelque chose d’énorme, plutôt un petit lieu dédié à l’art, et j’ai hâte d’être dedans une fois que j’aurais passé la vague « administration », c’est clair qu’il y a toujours un truc qui coince, un papier perdu, jamais reçu… J’envie ton organisation ! J’imagine que tu ferais une bonne manager pour un artiste ou même un studio de tattoo 🙂

        J'aime

        1. Je croise les doigts pour toi alors, en espérant que tu puisse ouvrir ta galerie d’art ! Franchement c’est réellement un rêve pour moi, je sais pas si les gens trouvent ça louche mais ça serait l’alliance parfaite entre mon besoin d’organisation – de contact social et le tatouage, en tout cas je donnerais tout ce que j’ai pour réussir. Merci, vraiment, pour tout tes p’tits messages 🙂

          J'aime

  3. Je me suis carrément retrouvé dans ta description. Je fais actuellement une pause dans ma recherche de travail ( d’ailleurs, j’ai publié sur mon blog un article Jeudi ) parce que je me sens perdu dans tout ça. J’ai aussi adapté une routine qui me permet d’avoir des journées productives.

    J'aime

  4. Hello Emy 🙂

    Merci pour cet article vraiment très intéressant, et pleins de bonnes intentions!

    Pour avoir vécu quelques temps en tant que chômeuse, j’ai très mal vécu cette période, heureusement, j’ai réussis à retrouver du travail rapidement, mais c’est une sale période pour moi….

    xx ma belle
    Et bonne année
    Sarah
    http://ladyzorro.fr

    J'aime

    1. En faite le plus dur à supporter c’est les réactions de ton entourage, pour ma part ils ne comprennent pas pourquoi je ne cherche pas dans ma branche.. ce n’est pas simple de leur faire comprendre !
      En tout cas j’espère que la situation s’arrangera rapidement !
      Des bisous ma jolie !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s